Capture d’écran 2017-05-15 à 16.39.25
mercredi 17 mai

Exaprint présente, les cinq problèmes majeurs auxquels sont confrontés les freelances et leurs solutions

  • Le choix du statut de l’entreprise

Toute personne qui se met à son propre compte ou freelance est souvent confronté à ce problème de base. Quel modèle d’entreprise choisir, et pourquoi?

Solution : Pour les personnes n’ayant pas de connaissance en administration ou qui souhaitent alléger cette tâche, il est conseillé de choisir le statut d’auto-entrepreneur. Mais il faut savoir que la TVA n’est pas récupérée et que le chiffre d’affaires est plafonné. Il est également possible pour un graphiste en freelance d’opter pour une EURL ou une SASU et ainsi de dissocier sa société de sa personne (biens personnels et entreprise séparés) et être mieux protégé. Néanmoins, le montant des charges sera plus élevé.

  • La prospection

Pour pouvoir proposer ses services et faire du chiffre d’affaires, il faut être visible en se faisant connaître. Comment y arriver ?

Solution : Afin de trouver des prospects, les freelances ont différents moyens à leur disposition:

  • mise en ligne du CV à jour,
  • inscription sur les plateformes d’emploi dans la catégorie freelance,
  • création d’une page ou profil sur les différents réseaux sociaux,
  • agrandir son réseau en distribuant sa carte de visite dans des salons, agences et autres,
  • et la création d’un blog.
  • Le télétravail

En effet, il est très difficile de trouver un rythme de travail régulier ou de s’imposer une certaine rigueur en travaillant depuis chez soi.

Solution : Pour ce faire, un freelance doit mettre en place une routine, créer un planning de travail en utilisant un agenda avec des horaire fixes, être isolé dans une pièce afin de ne pas être distrait, éviter de répondre au téléphone ou d’envoyer des messages et autres pendant les heures de travail et s’octroyer des pauses régulièrement.

  • Le règlement tardif des prestations

Comme toute personne à son compte, un freelance sera confronté à des retards de paiement ou mauvais payeurs. Ainsi il doit mettre en place un plan de recouvrement pour ne pas être en difficulté en terme de trésorerie.

Solution : Il doit tâcher de connaître la situation de son client au préalable en discutant avec lui pour savoir quand est-ce que ce dernier sera en mesure de le régler. Ensuite, prévoir un certain nombre de relances par téléphone, mail, et courrier en guise d’avertissement. Ce dernier peut également recourir à la justice si besoin est. Trois choix de recouvrement judiciaire : l’injonction de payer, le référé provision, l’assignation en paiement.

  • La perte de son plus gros client

Avant d’avoir un portefeuille clients conséquent, la plus grosse part du chiffre d’affaires d’un freelance provient souvent d’un client ou deux tout au plus. En conséquence, lorsqu’il perd ce client les impacts sur le chiffre d’affaires et la société se font fortement ressentir.

Solution : Ne jamais arrêter de prospecter et faire en sorte que pas plus de 30% du chiffre d’affaires provient d’un seul client.

 

  • 0 Commentaires
* Champs obligatoires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux