Comment bien choisir sa solution web-to-print ?

A la fin des années 90 avec la démocratisation d’Internet, des dizaines de solutions web-to-print sont apparues. Au début des années deux-mille, on en recensait une centaine. Toutefois, elles étaient souvent trop chères à l’achat mais également à l’utilisation par rapport aux montants des transactions. Ceci conjugué à l’intensification de la concurrence sur ce marché fait que seule une trentaine d’entre elles subsistent.

EXAPRINT, LES RÈGLES D’OR DU WEB-TO-PRINT

Dans un précédent article, nous avons défini le web-to-print qui se présente à ce jour comme un secteur particulièrement prometteur. Mais, avant de vous lancer, connaissez-vous réellement les règles fondamentales à prendre en compte avant de déployer une boutique d’impression en ligne ? Pour y arriver, nous vous donnons des conseils, appris de nos années d’expérience et issus de l’expertise que nous avons pu en dégager :

QU’EST-CE QUE LE WEB-TO-PRINT EN 2017 ?

L’apparition du web-to-print
Le web-to-print se définit initialement comme l’action visant à générer un fichier prêt à être imprimé à partir d’un site internet. Le plus ? La capacité depuis cette interface web à produire un document directement compatible avec les multiples normes de l’imprimerie moderne.

L’imprimerie 3.0 : comment mettre à jour votre stratégie ?

Selon une récente étude Graphitec, le secteur de l’impression industrielle devrait voir son chiffre d’affaires augmenter de 20% d’ici 2022, pour atteindre les 120 milliards de $. Cette hausse du chiffre d’affaires devrait largement être portée par le web-to-print, qui impose désormais l’impression à la demande dans la chaîne d’approvisionnement.