PAO : comment envoyer en impression des visuels irréprochables !
mardi 29 novembre

PAO : comment envoyer en impression des visuels irréprochables ! (II)

Voici la deuxième partie de l’article : comment envoyer en impression des visuels irréprochables. Dans cette article, nous traitons l’enregistrement des images, le taux d’agrandissement d’une image ou comment éviter l’effet moirage.

L’enregistrement de l’image

L’image doit être enregistrée en format EPS ou TIFF. Tout autre format et surtout toute compression d’image sont à éviter compte-tenu des risques de perte de qualité ou d’incompatibilité.

Néanmoins, l’utilisation d’images CMJN au format JPEG, en qualité maximale, donne des résultats satisfaisants.

201611_des-visuels-irreprochables-ii

Taux d’agrandissement d’une image

Sur XPress™ ou InDesign™, le taux d’agrandissement doit être proche de 100 %

si vos scans sont de bonne qualité. Les taux conseillés doivent, en corrélation avec la

résolution de l’image, être compris entre 75 % et 130 %. En dessous de 75 %, l’image occupera inutilement de l’espace disque. Au-dessus de 130 %, l’image commencera à pixelliser.

Moirage

Si vos visuels présentent un risque de moirage (les tissus ont par exemple tendance à moirer) et que vous souhaitez en vérifier l’aspect avant l’impression, voici quelques astuces :

➊ Exploitez ces visuels à 300 dpi pour une impression prévue en trame 150, à 350 dpi pour une trame 175 ou à 400 dpi pour une trame 200.

➋ Travaillez sans jamais les réduire ou les agrandir dans la mise en page.

➌ Contrôlez votre image dans Photoshop™ (de 25 % à 50 % de zoom).

Si vos visuels ne semblent pas touchés par ce phénomène, la trame offset ne devrait pas entraîner de moirage inopportun au moment de l’impression, si par contre vos visuels moirent à l’écran, ce sera sans doute le cas lors de l’impression.

  • 0 Commentaires
* Champs obligatoires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux