viva la creacion exaprint
mardi 1 août

VIVA LA CREACION : UNE CAMPAGNE, POUR QUOI FAIRE ?

Depuis les origines, Exaprint s’est adressé aux professionnels des arts graphiques : imprimeurs, graphistes, reprographes, photographes, designers… Le client final n’entrait que très peu en ligne de compte : c’était une affaire de professionnel ne serait-ce que par la dimension technique du métier. La donne a changé depuis l’émergence des plateformes d’impression en ligne ouvertes à tous : le grand public, les clients en direct peuvent désormais facilement commander l’impression de leurs cartes de visite, flyers ou albums photos. Pire, de nombreux sites proposent également de choisir des créations graphiques toutes faites, prêtes à imprimer.

La désintermédiation qui en résulte amène les professionnels des arts graphiques à se poser de nombreuses questions : Notre profession est elle menacée ? Où est notre valeur ajoutée ?

Le danger est réel et c’est la raison pour laquelle Exaprint a définitivement choisi d’être aux côtés des professionnels des arts graphiques, de les aider dans leur activité et de leur proposer au quotidien, des solutions et des services qui leur sont exclusivement dédiés. Ce choix est clairement assumé, il était temps de le faire savoir.

LE MANIFESTE DE L’IMPRIMEUR MILITANT

De fait, la fabrication et l’impression des documents de communication est une part importante du service apporté par les professionnels des arts graphiques à leurs clients. Les équipes d’Exaprint ont développé à leur contact une conscience aiguë de leurs besoins et de leurs difficultés. C’est ce qui façonne Exaprint. « En réunissant l’ensemble des collaborateurs pour partager sur leurs pratiques au contact des clients et sur leur vision du métier, nous avons voulu faire émerger leur motivation profonde, la raison pour laquelle ils se lèvent le matin. C’est à partir de ce “ Why ” que nous avons pu élaborer un manifeste et lancer la conception de la campagne. » explique Guillaume Vigouroux, Directeur associé chez Marsatwork, l’agence qui a accompagné Exaprint dans cette démarche. Dès lors, l’Examanifesto était né. En 10 points il exprime les principes fondamentaux qui régissent la philosophie d’Exaprint et fixe le ton des prises de parole de l’entreprise, auprès de ses collaborateurs, auprès de ses actionnaires, auprès de ses partenaires, mais aussi et surtout auprès de ses clients. Aussi a-t-il fait l’objet d’un envoi massif, notamment à travers l’Exafocus du mois de mars.

 

viva la creacion exaprint

VIVA LA CREACIÓN !

L’Examanifesto est à ce point fondamental qu’il oriente très largement la campagne publicitaire d’Exaprint : le message principal est écrit sur cette base… avec un parti-pris créatif assez marqué ! Pour affirmer qu’Exaprint et toute son équipe sont aux côtés de ses clients, l’entreprise adopte le message qui constitue leur moteur : vive la création ! C’est vrai pour un graphiste ou un designer dont c’est la préoccupation et la motivation principale. C’est vrai également pour un imprimeur qui va s’attacher à mettre en exergue la création d’un document, à travers une impression réussie, à travers un papier particulier ou l’application d’une finition spéciale. On retrouve chaque type de clients, sous forme de portrait, sur les différents visuels de la campagne : imprimeur, reprographe, graphiste, agence… En revanche, pour affirmer qu’Exaprint soutient les professionnels des arts graphiques dans la mise en avant leur valeur ajoutée afin de lutter contre la désintermédiation, il ne fallait pas passer par quatre chemins : “ viva la creación ! ” emprunte des accents de lutte révolutionnaire, renforcé par un traité graphique façon pochoir, comme si ce claim était apposé de façon clandestine sur le visuel. Ainsi la campagne inscrit Exaprint dans une forme de lutte, aux côtés des professionnels des arts graphiques, dont les armes seraient l’imagination, le service, l’innovation, au service d’une cause suprême : la création !

campagne viva la creacion exaprint

  • 0 Commentaires
* Champs obligatoires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux