Quel est l’intérêt de la communication papier face au tout digital ?
mardi 22 novembre

Quel est l’intérêt de la communication papier face au tout digital ?

Les années 2000 ont vu l’avènement du numérique et la naissance d’une forme de commerce digital. Certains prédisaient la mort du print mais c’était sans compter sur la capacité des créatifs à renouveler le concept même de communication papier. Média incontournable, le print séduit à nouveau et même les géants de la VPC 100 % online se mettent au catalogue papier.

Le print, un canal qui a encore de beaux jours devant lui

Le print n’est pas mort et pour cause, ce média ancestral possède des qualités indiscutables et les chiffres sont là pour nous le rappeler. Alors que les boites mails sont envahies par les spams, le taux de retour des campagnes d’e-mailing est largement controversé. La bonne vieille boite aux lettres ne reçoit, elle, qu’une publicité tous les deux jours. Le mailing postal dispose donc d’un lectorat moins sollicité et est ressentie comme moins intrusive. Au contraire même, selon Marc Pontet, directeur marketing et commercial de la Poste, une publicité adressée reçoit un accueil des plus favorables et offre un taux de conversion inégalable par rapport à une communication 100 % web. Les Français entretiennent un rapport affectif avec le support papier. Près de 40 % reconnaissent d’ailleurs préférer recevoir une publicité dans leur boite aux lettres contre 18 % qui privilégient le mail. Pour toutes ces raisons, le print a encore de belles années devant lui et les entreprises ne s’y trompent pas puisqu’elles lui consacrent 60 % de leur budget marketing annuel.

Print et numérique, deux formes de communication complémentaires, le mix média

Il semble aujourd’hui improbable d’imaginer une communication 100 % digitale. Print et numérique doivent fonctionner ensemble pour offrir de bons résultats. Ces campagnes cross canal permettent de diffuser de manière intelligente et de mettre à profit les avantages de chaque média. TF1conso a donné un très bon exemple de la façon de profiter des atouts de chaque canal, en créant une campagne web, TV et print particulièrement créative. La campagne consistait en un spot TV annonçant un dispositif de promotions lancé par 7 enseignes dans le domaine de la maison et du bricolage. Puis, TF1conso a lancé une campagne d’e-mailing et en parallèle fait parvenir des coupons de réduction par courrier. Cette campagne mix média regroupant 7 partenaires différents a permis de mutualiser les coûts tout en mettant en place une campagne multicanal des plus efficaces.

novembre06

Le nouveau visage du print : innovant et plus que jamais graphique

La communication papier a toujours été un lieu d’expression privilégié, permettant une réelle créativité. Elle se décline à l’infini tant en terme de matière, de forme que de couleurs. Les agences de communication et les freelances en ont fait un vecteur fort de l’image de marque des entreprises. La conception de mailing de qualité est devenue le fer de lance de certains prestataires qui proposent de concevoir des bijoux du genre tout en offrant une personnalisation totale. Le mailing permet de s’affirmer et de séduire ses clients avec une attention toute particulière. Objets personnalisés, dorures ou couvertures cousues main, il y en a pour tous les goûts. L’enveloppe également est un support papier très utilisé pour communiquer. Il permet de grouper plusieurs enseignes pour une même campagne et d’utiliser le contenant comme vecteur à part entière de l’opération. Colorée ou texturée, l’enveloppe est un support original qui permet vraiment de se démarquer et peu onéreux à diffuser, un bon moyen de faire la différence sur le terrain. La carte postale permet également une grande liberté de création et peut être un excellent prolongement d’une campagne web en y insérant un Flash code. À l’heure du consommer jeter, ce type de communication, conçu pour durer, acquiert une valeur sentimentale, comme un bel objet qu’on aurait envie de conserver. Il n’est donc pas étonnant de retrouver ces supports d’un nouveau genre accroché au frigo ou même épinglé sur le mur d’un bureau.

Le catalogue papier n’est pas mort, le retour arrière des grands de la VPC online

Avec le commerce digital, personne n’imaginait que le catalogue papier vivrait à nouveau ses heures de gloire. C’était sans compter sur les habitudes des Français qui, selon un sondage TNSSOFRES/LAPOSTE, sont 92 % à parcourir les imprimés publicitaires. Voilà certainement la raison pour laquelle les grands noms du commerce électronique comme Pixmania ou Cdiscount envoient à leurs clients un catalogue papier. Outil de fidélisation reconnu et utilisé pendant des années par les vendeurs par correspondance, on le pensait détrôné. Le catalogue possède encore une efficacité redoutable et se trouve même être indispensable pour les commerces de proximité. La preuve est faite par l’enseigne Dia qui après avoir tenté de transférer une partie de sa communication papier vers le web par soucis économiques s’est empressée de faire marche arrière, car ses ventes baissaient. Le catalogue favorise l’acte d’achat c’est donc un outil indispensable pour le commerce de proximité. 75 % des Français avouent d’ailleurs se déplacer physiquement suite à la réception d’un imprimé papier. Même la Fnac, ayant toujours revendiqué une stratégie de positionnement N° 1 dans les villes, imprime et envoie aujourd’hui un catalogue à ses clients afin de conserver un lien de proximité.

Le papier, le média préféré des Français

Alors qu’ils sont 95 % à ouvrir leurs boites aux lettres chaque matin, les Français sont encore très attachés au papier. Ils voient dans un mailing adressé une marque de reconnaissance. C’est pourquoi ils sont 81 % à avouer se rendre dans un magasin qui leur envoie un prospectus ou un catalogue papier.

Chiffres issus de l’étude : http://www.laposte.fr/lehub/La-synthese-de-l-etude

Article co­-écrit dans le cadre du partenariat KobOne / Exaprint

* Champs obligatoires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux